ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/2 - 2015  - pp.92-97  - doi:10.1007/s11839-015-0518-2
TITRE
Le groupe de parole en situation d’urgence en oncologie : intérêts et limites

TITLE
Support Group in an Emergency Situation in Oncology: Interests and Limits

RÉSUMÉ

Le psychologue clinicien est souvent sollicité par l’équipe médicosoignante lors de situations de crise. Cet article décrit la mise en place d’un groupe de parole en urgence dans un service d’oncologie à la suite d’une situation de fin de vie difficile. Il propose une analyse des facteurs ayant provoqué un vécu traumatique pour l’ensemble de l’équipe dans un service pourtant habitué à des situations palliatives. Par cet espace de parole, le psychologue accompagne les soignants dans la possibilité de verbaliser et de partager leurs vécus dans l’après-coup immédiat. Dans l’idéal, ce travail se complète d’une tentative d’élaboration groupale de ce qui a été vécu par les participants. Il s’agit de retrouver une cohérence à la démarche de soins ici malmenée. Cependant, son action est limitée dans le temps. Une réflexion est proposée sur la place du psychologue comme animateur d’un tel groupe au sein d’une équipe dont il fait partie.



ABSTRACT

The clinical psychologist is often appealed by the medical and auxiliary nursing staff during crisis situations. This article reports how an expressive (supportive) group has been setting emergency plans into place following a hard palliative situation. The team analyzes the factors that contributed a traumatic experience, though this type of situation is quite common in the oncology department. In the expressive (supportive) group, the psychologist supports the care providers in expressing their emotional experience together and rapidly after the traumatic event. Ideally, this work is a comprehensive attempt of elaborating what has been experienced by everyone as a professional in this difficult situation. The aim is to give coherence to the caring process for the team which is treated roughly. Nevertheless, its action is limited over time. A reflection is proposed on the role of the psychologist as an organizer of this type of group in a team with which he works.



AUTEUR(S)
E. MANOLIOS, S. PUCHEU

Reçu le 15 janvier 2015.    Accepté le 20 avril 2015.

MOTS-CLÉS
Groupe de parole, Souffrance au travail, Psychologue, Demande, Fin de vie, Oncologie

KEYWORDS
Expressive group, Suffering in work, Psychologist, Request, Palliative situation, Oncology

BIBLIOGRAPHIE
archives-pson.revuesonline.com/revues/46/10.1007/s11839-015-0518-2.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (133 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier