ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 2/1 - 2008  - pp.34-38  - doi:10.1007/s11839-008-0062-4
TITRE
L’enjeu psychique de la restitution aux équipes

TITLE
Psychic issues in “restoration of teams”

RÉSUMÉ

Sur le lieu de soins hospitalier, l’habituelle apostrophe de l’équipe au sortir des entretiens du psychologue avec les personnes soignées constitue une demande de « restitution aux équipes ». Cet échange, qu’il soit formel ou non, ne peut prétendre au dévoilement de l’intime du patient sans porter atteinte à son intégrité. Mais alors quel est l’objet de cette demande? La maladie grave confronte au fantasme et à la réalité de la mort et les défenses psychiques qu’elle engendre de part et d’autre colorent le lien soigné-soignant. Cette imprégnation du mortifère embue la relation dans des enchevêtrements qui désarticulent en alternance la compréhension du déroulé psychique qui œuvre chez les personnes soignées mais aussi chez le soignant lui-même. L’auteur pense que l’enjeu psychique de la restitution aux équipes vise ce réajustement nécessaire à l’adéquation du projet de soins et que la capacité d’élaboration du psychologue peut y contribuer.

Ce processus sollicite l’écoute du fonctionnement psychique des équipes à qui il appartient d’accepter de questionner leur propre intime et de s’impliquer dans ce lien au psychologue. Pour le psychologue, ce travail délicat sollicite sa position intérieure; pris entre deux intimes, celui de son suivi avec la personne soignée et celui de l’équipe, il est amené à opérer un certain clivage de telle sorte qu’il puisse censurer en partie son écoute de l’un pour mieux entendre l’autre.



ABSTRACT

In a hospital environment, the usual remarks from a team at the end of psychologist interviews with patients are a request for “restoration of teams”. This exchange, be it formal or informal, cannot aspire to the intimacy of patients without damaging their integrity. But what is the reason for this request? Serious disease confronted with the fantasy and reality of death and the psychic defences it generates colour the patient-professional relationship. This deadly impregnation clouds the relationship in confusion, which distorts the understanding of the psychic process within patients but also within professionals themselves. The author thinks that the psychic issues in the restoration of teams targets this readjustment which is essential to a treatment regime and to which the psychologist can contribute.

This process requires listening to the psychic functioning of teams who are responsible for accepting questioning of their own intimacy and for being involved in this link with psychologists. For the psychologist, this delicate work calls on his/her inner position; torn between two intimacies, that of his/her relationship with the patient and that of the team, he/she needs to have a division so that he/she can partly suppress his listening of one in order to better hear the other.



AUTEUR(S)
Christine DALLOT

MOTS-CLÉS
Enjeu psychique, Lien soigné-soignant, Intime

KEYWORDS
Psychic issues, Patient-professional relationship, Intimacy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (93 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier