ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 2/3 - 2008  - pp.158-163  - doi:10.1007/s11839-008-0090-0
TITRE
Y a-t-il des spécificités psychologiques dans le vécu et la prise en charge des patients atteints de cancer colorectal ? Une expérience alsacienne

TITLE
Are there psychological specificities in living and taking care of colorectal cancer? An Alsatian experience

RÉSUMÉ

L’Alsace a été choisie comme département pilote pour le dépistage du cancer colorectal (CCR) en raison de l’incidence de ce cancer dans cette région. Cet article traite de l’expérience d’une équipe pluri-disciplinaire de Colmar sur le CCR. Les aspects psychologiques du CCR sont communs à tous les cancers: révélation parfois traumatisante, peur de la mort et des séquelles, opération, chimiothérapie. Le CCR a pour particularité de mettre en danger l’intimité de la fonction excrétrice, si importante symboliquement lors des apprentissages de l’enfant, dans son affirmation en tant que moi distinct. L’atteinte du côlon, du rectum et de l’anus réactualise des mécanismes de défense infantiles notamment, par la régression nécessaire pour accepter de se laisser soigner, mais vite refoulée par ceux qui souhaitent rester autonomes pour prendre soin de leur stomie et de sa cicatrisation. Les conséquences du traitement de ce cancer sur la sexualité sont d’autant plus importantes qu’elles impliquent une intervention du partenaire, parfois concrète, en forme d’accompagnement dans la régression sollicitant un rôle maternel et de soutien envers le conjoint dans le registre de la tendresse.



ABSTRACT

The Alsace was a pilot department for the screening of colorectal cancer because of the incidence of this cancer in this region. This article deals with the experience of a pluri-disciplinary team from Colmar on CCR. Some psychological aspects of colorectal cancer have the usual features associated with cancer: traumatic communication of diagnosis, fear of death, surgery, chemotherapy. But in addition, this cancer endangers the privacy of the excreting process, a highly symbolic function in child development with respect to affirmation of the separate ego. Harm to the colon, rectum or anus restores infantile defence mechanisms because regression is needed in order to allow another to provide treatment, but this regression is quickly suppressed by patients who want to deal with their stoma and the healing process independently. The treatment consequences of such cancers on sexuality are particularly significant in that the partner is often involved, sometimes physically, but more often in supporting the patient in regression by playing a maternal role or by supporting the patient with love and affection.



AUTEUR(S)
P. CHIAPPA, P. KELLER, I. GENDRE, V. SIMMLER, J. STURM, M.-F. BACQUÉ, B. DENIS

MOTS-CLÉS
Cancer colorectal, Dépistage, Stomie, Sexualité

KEYWORDS
Colorectal cancer, Screening, Stoma, Sexuality

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (109 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier