ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 4/4 - 2010  - pp.261-266  - doi:10.1007/s11839-010-0287-x
TITRE
Inégalités psychiques et cancers au regard des théories psychosomatiques

TITLE
Psychological inequalities and cancer in front of psychosomatic theories

RÉSUMÉ

Les inégalités face au cancer sont certes en partie sociales, mais nous renvoient aussi à cette injustice première qui fait que certaines personnes tombent malades et d’autres pas. Il est possible que des inégalités psychiques interviennent aussi, des facteurs psychologiques étant susceptibles de prédisposer en partie certaines personnes à la survenue d’une maladie cancéreuse ou de péjorer leur pronostic. Ces hypothèses psychosomatiques ne justifient néanmoins pas les attributions causales strictement psychogénétiques, ni les interprétations métaphoriques héritées des théories sur l’hystérie de conversion. Il est compréhensible que les patients confrontés à cette « injustice première » échafaudent parfois de telles explications, mais il est important qu’une pensée psychosomatique qui se respecte s’en démarque clairement, pour ne pas faire le nid de la culpabilisation du patient et de la négligence des soins somatiques.



ABSTRACT

Inequalities in cancer are certainly partly social, and we refer this as first injustice that makes some people sick while not others. It is possible that psychic inequalities also interfere, since psychological factors might partly predispose some people to the occurrence of a cancer or to unfavorable prognosis. These psychosomatic hypotheses do not justify neither strictly causal psychogenetic attributions nor metaphorical interpretations inherited from theories about hysteria. It is understandable that patients facing this “first injustice” sometimes construct such explanations, but it is important that a respectable psychosomatic thought clearly stands out against, to avoid blaming the patient and neglecting somatic care.



AUTEUR(S)
V. JADOULLE

Reçu le 20 août 2010.    Accepté le 10 septembre 2010.

MOTS-CLÉS
Cancer, Psycho-oncologie, Psychosomatique

KEYWORDS
Cancer, Psycho-oncology, Psychosomatic

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (104 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier