ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 4/4 - 2010  - pp.267-275  - doi:10.1007/s11839-010-0288-9
TITRE
Étude intégrant les proches aux soins en cancérologie: résultats qualitatifs, perspectives et limites

TITLE
Study on family participation in cancer care: qualitative results, opportunities and limitations

RÉSUMÉ

L’étude comparative menée à Clermont-Ferrand, auprès de 134 participants, souhaite évaluer l’intérêt et la faisabilité de l’intégration des proches aux soins en cancérologie. Deux entretiens cliniques et plusieurs autoquestionnaires ont permis d’évaluer la qualité de vie et la charge affective des patients et de leur proche. Les résultats montrent que l’implication des familles dans le parcours de soins permet de valoriser un rôle familial, une meilleure compréhension des soins ainsi qu’une diminution des sentiments d’impuissance et de culpabilité. Notre étude démontre qu’il existe un bénéfice à l’intégration des proches aux soins, tant pour la famille, que pour le patient. Cependant, dans la perspective d’une généralisation de ce type d’approche, nous devons réfléchir sur la place du psychologue et sur les éventuelles résistances institutionnelles.



ABSTRACT

The comparative study conducted in Clermont-Ferrand on 134 participants wanted to assess the interest and feasibility of family integration to the care in oncology. Two clinical interviews and several self-questionnaires were used to assess the quality of life and emotional burden of the patients and their relatives. Results showed that the involvement of families in the medical care can enhance a family’s role, a better understanding of care and decreased feelings of helplessness and guilt. Our study demonstrated that there is a benefit to integrate the family to the care, not only for the family but also for the patient. However, from the point of view of a generalization of this approach, we must think about the role of the psychologist and the possible institutional resistances.



AUTEUR(S)
M. GIRONDE, S. DOMAISON, O. BÉZY, A. VAN LANDER, F. PLANCHE, A. FRADIN, F. NORE, M.C. FÉDOR, C. LEYSSÈNE-OUVRARD, E. AMBLARD-MANHES, D. BRUGNON, O. TOURNILHAC, J.O. BAY, P. TRAVADE, I. JALENQUES

Reçu le 15 juin 2010.    Accepté le 10 août 2010.

MOTS-CLÉS
Proches, Intégration, Qualité de vie, Cancer, Psycho-oncologie

KEYWORDS
Family, Integration, Quality of life, Cancer, Psycho-oncology

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (186 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier