ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/1 - 2011  - pp.25-33  - doi:10.1007/s11839-011-0304-8
TITRE
Facteurs psychologiques d’adhésion au dépistage du cancer colorectal par le test Hémoccult® II

TITLE
Psychological factors of colorectal cancer screening adherence by Hemoccult® II test

RÉSUMÉ

Chez les Français de plus de 50 ans, le cancer colorectal est une cause majeure de morbidité et de mortalité, et l’efficacité thérapeutique est d’autant améliorée que la maladie est traitée précocement. Pour une population asymptomatique présentant un risque moyen de développer un cancer intestinal, le test de dépistage a été systématisé. Le test habituellement utilisé est le test Hémoccult® II. Il permet de repérer d’infimes traces de sang dans les selles. Le recours à ce test reste encore de nos jours en deçà des normes recommandées (35/50 %), en dépit des campagnes de sensibilisation qui encouragent son usage. Ce dernier dépend de plusieurs facteurs: l’âge, le genre, le statut marital et le niveau d’étude, tout comme certains freins socioéconomiques et culturels et des raisons pratiques propres à la méthode employée. Quoi qu’il en soit, le dialogue et les recommandations du médecin envers le dépistage du cancer colorectal paraissent décisifs. Or, la peur, l’embarras, la gêne peuvent décourager certains patients à parler ouvertement avec leur médecin du cancer colorectal et de la technique bien particulière de son dépistage. Le rôle probable de ces émotions perturbatrices vis-à-vis de l’adoption d’un test de dépistage du cancer fait l’objet d’un nombre croissant d’études. Il est notamment encore difficile de savoir si l’anxiété décourage ou motive le dépistage du cancer colorectal. Nous pensons qu’il est important de mieux décrire les attitudes psychologiques affichées à son égard, en vue d’optimiser l’impact des campagnes qui recommandent son usage et de faciliter le dialogue singulier avec le médecin.



ABSTRACT

In French people aged over 50 years, colorectal cancer is a major cause of morbidity and mortality. For an asymptomatic population at average risk of developing this somatic disease, the test usually used is the Hemoccult II® Test, which can detect the presence of occult blood in the stool. It is clear that using this test remains today below the recommended standards despite health campaigns that encourage efficient use. Several practical reasons and socio-economic obstacles can be invoked to explain these findings. Anyway, the doctor’s recommendations against screening for colorectal cancer seem to be decisive. But fear and embarrassment may deter some patients from talking openly with their doctors about colorectal cancer and its screening. The possible role of these disturbing emotions in the adoption of cancer screening has been the subject of a growing number of researches over the past thirty years. But, it still remains very unclear whether anxiety inhibits or motivates colorectal cancer screening. To promote equal access to it, we think it is important to better describe the psychological attitudes displayed toward it, to maximize the impact of campaigns that recommend the use of the Hemoccult II® test.



AUTEUR(S)
M. BRIDOU, C. AGUERRE, C. REVEILLERE, K. HAGUENOER, J. VIGUIER

Reçu le 18 octobre 2010.    Accepté le 24 janvier 2011.

MOTS-CLÉS
Dépistage du cancer colorectal, Adhésion, Facteurs psychologiques, Anxiété envers la santé, Embarras

KEYWORDS
Colorectal cancer screening, Adherence, Psychological factors, Health anxiety, Embarrassment

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (144 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier