ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/1 - 2011  - pp.45-55  - doi:10.1007/s11839-011-0309-3
TITRE
Regard sur une différence

TITLE
Looking at a difference

RÉSUMÉ

Dans le cadre de leur travail en oncologie, les psychologues cliniciens peuvent entendre certaines souffrances, particulièrement celles qui se rapportent aux effets du regard sur la subjectivité. L’une d’elle souvent ignorée, mais très présente, renvoie au ressenti de personnes atteintes du cancer de l’intestin et porteurs d’une colostomie. Cette détresse psychique est peu parlée en raison du caractère encore tabou qui s’y rapporte. Ici, la fonction du regard trouve sa place, car elle peut être à l’origine d’un rejet. Rejet face à une anormalité subséquente à cette pathologie qui touche à l’intime du sujet. Elle pose inévitablement la question du rapport à l’autre. Les représentations et la symbolique sont saisies. L’atteinte est socialement non montrable par conséquent moins acceptable. Elle met en exergue les notions de honte et de pudeur. Cette détresse-là est indicible, car la colostomie met en évidence la symbolique du déchet. Les sentiments sont d’autant plus douloureux en raison de la proximité d’avec les lieux et organes rattachés à l’acte sexuel et à la dimension érotique du corps. Cela influence le vécu du sujet au niveau relationnel et existentiel, cela touche la profondeur de son être. Cet article s’appuie sur des entretiens cliniques menés auprès de patients hommes et femmes porteurs d’une colostomie, âgés de 45 à 55 ans.



ABSTRACT

Apart from physical suffering, clinical psychologists can withness within their work in oncology a kind of suffering which refers to the effect of the look on the subjectivity. One of these suffering, usually unknown but still present, concerns the feelings of people who suffer from intestinal cancer and are carrying a colostomy. This suffering is not much talked about because it is still taboo. Here, the function of the look has its place because it can lead to reject against an abnormality subordinate to this pathology which affects the intimacy of the subject. This unavoidably raises the question of the relationships with the Other. Representations and symbolics are at stake. The affect is not socially suitable for viewing, and consequently less acceptable. The colostomy puts in exergue the decency and shame notions. It puts in evidence the symbolics of waste. The feelings and distress are more painful because of the proximity with the organs linked to sexuality and the erotic character of the body. It influences on relationship-linked and existential real-experience of the subject, it affects the deepness of his/her Being. This article is based upon clinical interviews led on male and female patients carrying a colostomy and being between 45 and 55 years old.



AUTEUR(S)
S. JEANROY-BERETTA

Reçu le 6 septembre 2010.    Accepté le 17 décembre 2010.

MOTS-CLÉS
Colostomie, Regard, Pudeur, Honte, Sexualité

KEYWORDS
Colostomy, Look, Decency, Shame, Sexuality

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (164 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier