ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/4 - 2011  - pp.263-268  - doi:10.1007/s11839-011-0349-8
TITRE
Estime de soi, fragilité sociale, précarité et cancer

TITLE
Self-esteem, social fragility, precariousness and cancer

RÉSUMÉ

Le manque ou la perte de l’estime de soi oriente certains sujets vers des erreurs de choix stratégiques inconscients qui peuvent les fragiliser socialement et augmenter les facteurs d’inégalités de santé (au sens OMS du terme) par un déficit de conduites et de prises en charge sanitaire. Les conséquences peuvent être un état dépressif latent, des décompensations fréquentes, des addictions. Le déni de la dépression conduit à une absence de soins considérés alors comme inutiles. Le sujet se réfugie dans des conduites addictives, succédanés de traitements anxiolytiques et antidépresseurs. Les conséquences sociales sont inévitables: échec scolaire, difficulté à créer des liens avec difficultés sentimentales et rupture des liens familiaux, comportement suicidaire, addictions, instabilité psychique et sociale. Dans un milieu protégé socialement et financièrement, le manque d’estime de soi peut être masqué et la précarisation réduite considérablement grâce à l’implication de l’entourage. Pour les sujets qui ne bénéficient pas de cette protection, la précarisation sociale est inévitable. Les conséquences sanitaires sont importantes et ces sujets sont les oubliés des plans de santé publique. Ils n’adhèrent à aucun des messages de prévention et d’incitation aux dépistages et leur compliance aux traitements est faible. En cancérologie, cela est responsable de pertes de chance et aggrave les inégalités en santé. Le fil rouge du Plan cancer 2009/2013 est la réduction de ces inégalités en santé et les mesures qui visent à atteindre cet objectif seront rappelées. Mais elles ne seront efficientes de façon concrète pour les populations en situation de précarité que si celles-ci retrouvent « leur estime de soi ».



ABSTRACT

The lack or loss of self-esteem directs some subjects to errors of unconscious strategic choices that can weaken them socially and increase the factors of health inequalities (in the WHO term sense) by a deficiency of health supportive care. The consequences can be a latent depression, frequent relapses and addictions. Denial of depression leads to a lack of care which are considered as unnecessary. People takes refuge in addictive conducts, substitute of anxiolytic and antidepressant treatments. The social consequences are inevitable: school failure, difficulty of developing links with sentimental difficulties and breakdown of family ties, suicidal behavior, addictions, mental and social instability. In a socially and financially protected environment, lack of self-esteem can be hidden and precarious considerably reduced with the involvement of the entourage. For people who do not benefit of this protection, the social casualisation is inevitable. The health consequences are significant and these people are forgotten by public health plans. They do not agree with the prevention and screening messages and their treatment compliance is low. In oncology it means loss of chance and increase of health inequalities. One of the goal of the French cancer plan 2009–2013 is the reduction of these health inequalities and measures to achieve this objective will be recalled. But they will be realy efficient for populations in precarious situation only if they find again “their self esteem.”



AUTEUR(S)
B. BERNARD

Reçu le 31 décembre 2010.    Accepté le 14 octobre 2011.

MOTS-CLÉS
Estime de soi, Réduction des inégalités sociales de santé, Plan cancer

KEYWORDS
Self-esteem, Reduction of social inequalities in health, French cancer Plan

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (114 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier