ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/3 - 2012  - pp.169-175  - doi:10.1007/s11839-012-0379-x
TITRE
Les attentes des professionnels de santé sur les rôles et fonctions des psychologues en cancérologie

TITLE
Expectations of health care professionals regarding the roles and functions of psychologists in cancerology

RÉSUMÉ

L’objectif de cette étude était d’appréhender leurs attentes sur les rôles et fonctions du psychologue exerçant une activité clinique dans ces unités de soin. Un questionnaire a été envoyé aux 3 304 professionnels de 27 unités du CHU de Bordeaux recevant au moins 200 nouveaux patients par an atteints de cancer. L’analyse statistique a été réalisée par tests du χ2 ou de Fisher exact puis avec le logiciel SAS version no 9.1.3. Sept cent trente ont répondu (soit 22 %). Les attentes étaient concernant les patients : pour trois quarts un travail d’accompagnement et une relation d’aide, deux tiers un allègement de la charge émotionnelle, un demi une évaluation psychologique. Concernant les équipes, elles étaient pour trois quarts une compréhension des comportements des patients et/ou des proches, la moitié environ un éclairage sur leur vécu à travers un travail pluridisciplinaire, une lecture pluridisciplinaire et une participation aux transmissions orales... Plus d’un tiers attendaient que le psychologue soutienne les équipes de manière individuelle et par des temps de parole en groupe... Concernant l’institution, l’implication des psychologues dans les projets institutionnels était attendue par près de la moitié. Cette enquête invite le psychologue à communiquer davantage autour de sa pratique, à reprendre avec l’équipe les notions de travail d’accompagnement, de relation d’aide... La prise en charge des affects douloureux suscités par la maladie chez le patient et ses proches, la préparation au deuil des proches, un véritable « travail de sens » exigent du psychologue une formation continue, une supervision et une démarche de recherche. Le psychologue en oncologie est concerné bien sûr par la souffrance des professionnels, par les dispositifs de soutien déjà existants (médecine du travail, groupe d’analyse des pratiques) ou à mettre en place. La formation continue des professionnels est à cet égard indispensable.



ABSTRACT

The aim of this study was to understand their expectations regarding the roles and functions of the psychologist taking part in clinical activity in these healthcare units. A questionnaire was sent to 3,304 professionals in 27 Units of Bordeaux University Hospital receiving at least 200 new cancer patients per year. Statistical analysis was carried out through χ2 or the Fisher’s exact test, followed by treatment with SAS software version 9.1.3. 730 professionals responded (or 22%). For patients, 3/4 expected them to have a supportive and counselling role, 2/3 thought they should lessen the emotional burden, and 1/2 though their role was to provide a psychological evaluation (50%). For the healthcare teams, 3/4 were expecting them to understand the behaviour or patients and/or their immediate family, about 1/2 wanted them to clarify their role in working in a multidisciplinary team, with a multidisciplinary understanding and participate in discussions and delivering decisions. More than 1/3 expected that the psychologist would support the teams on an individual basis, and also participate in group discussions... With regard to institutions, the participation of psychologists in institution based projects was expected by close to 1/2 of those responding. This investigation invited the psychologist to communicate more about their practices, reaffirm with teams the ideas of a supportive and counselling role. The management of the painful aspects of the disease for both the patient and their immediate family, preparing the family for bereavement, a real “giving of meaning” necessitates finesse from the psychologist and thus requires continuous training, supervision and an investigative approach. The oncology psychologist is also concerned with the suffering of healthcare professionals, through the support mechanisms already in place (occupational medicine, group analysis of practices), or by implementing such facilities. In this respect, the continuing education of healthcare professionals is vital.



AUTEUR(S)
G. JOUQUAND, B. BURUCOA, D. ZONGO

Reçu le 19 décembre 2011.    Accepté le 10 juillet 2012.

MOTS-CLÉS
Psychologues, Cancérologie, Attentes des professionnels de santé, Rôles, Fonctions

KEYWORDS
Psychologists, Cancerology, Expectations of health care professionals, Roles, Functions

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (192 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier